Du 11 au 13 février 2019

Paris Expo porte de Versailles

Vinovision

Champagne & effervescents

Etude Kantar Worldpanel - Les enjeux des vins effervescents, Champagne et autres AOP, en France pendant les fêtes de fin d’année

Du 12 au 14 février 2018, VinoVision Paris, le salon international des vins septentrionaux, dévoilera son nouveau millésime à Paris expo Porte de Versailles. Place forte de centaines d’exposants, il est le porte-drapeau des terroirs variés, de la diversité et du dynamisme des vignobles septentrionaux.Après un 1er décryptage en 2017 par l’agence de prospective NellyRodi des moments de consommation plébiscités par les consommateurs d’aujourd’hui et de demain (Omni – Trendbook 2017), VinoVision Paris a souhaité interroger pour sa 2e édition l’institut d’études Kantar Worldpanel afin d’analyser la consommation des vins effervescents (comprenant Champagne et autres AOP) en France*.

 

Alors qu’entre 2009 et 2016 la consommation mondiale de vins effervescents a augmenté (+ 23% en litre | Source : Observatoire mondial des vins Agrex Consulting), une légère baisse est à noter en France : 48,7 % des foyers français avaient acheté des vins effervescents en 2013, contre 47,7 % en 2016. A l’occasion des fêtes de fin d’année, découvrez un focus sur cette période charnière chargée d’effervescence !

L’exclusivité des fêtes de fin d’année

Premier fait marquant, un lien existe bel et bien entre « consommation » et « fêtes de fin d’année » avec 18 % des acheteurs de vins effervescents qui n’en achètent qu’en décembre et en janvier pour une consommation à domicile. Les Champagnes sont encore plus inféodés aux fêtes de fin d’année avec 26 % des acheteurs sur la même période.

 

 

Il est intéressant de faire un parallèle avec d’autres produits soumis à la même saisonnalité, en décembre et en janvier, avec des exclusivités relatives : 17 % des acheteurs de saumon fumé et 59 % des acheteurs de foie gras

 

 

Menu de fêtes : les effervescents représentent 1/3 de la consommation

La consommation d’effervescents est très corrélée à la célébration d’un événement. Ainsi, lorsqu’une boisson alcoolisée est consommée dans ce cadre, plus d’une fois sur trois il s’agit de vins effervescents
(36 %). Ce leadership sur la célébration est légèrement plus marqué à domicile avec 39 %.

Le Champagne tire son épingle du jeu. En effet, il représente 44 % des occasions de consommation tous circuits confondus.

 

L’apéritif, moment clé dans la consommation de vins effervescents

Le moment clé de la consommation de vins effervescents est l’apéritif avec 59 % des occasions. Ce moment est encore plus présent à domicile avec 62 % des occasions de consommation de vins effervescents.

Le hors domicile a une carte à jouer auprès des jeunes générations car 28 % des occasions de consommation des effervescents hors domicile sont réalisées par des moins de 35 ans.

 

Désaisonnaliser : un focus régional à effectuer ?

Top 3 régions en consommation de Champagne et autres vins effervescents AOP

Champagne

Autres vins effervescents AOP

Région parisienne (23%)

Ouest (24%)

Nord (15%)

Est (16%)

Sud-Est (15%)

Nord (14%)

Source : Panel Kantar Worldpanel – Données année 2016

Il existe un enjeu de conquête particulièrement marqué dans le Sud-Ouest avec 11 % des foyers acheteurs de vins effervescents exclusivement en décembre et en janvier, concentrés sur cette zone géographique (vs une moyenne nationale de 25 % sur la même période, hors et à domicile).

En région parisienne, le Champagne est surreprésenté avec 32 % des foyers vivant dans la région qui en achètent sur l’année, contre seulement 26 % en moyenne des foyers français.

Les Millennials : une cible à reconquérir

En 2016, près de 38 % des moins de 35 ans ont acheté des effervescents sur l’année…alors qu’ils étaient 47 % en 2011. Un véritable enjeu pour le salon avec la perspective de développer avec l’ensemble des acteurs de la filière de nouvelles occasions de consommation pour rajeunir la cible.

VinoVision Paris, un enjeu pour les vins effervescents

Le Champagne et autres vins effervescents AOP sont aujourd’hui challengés par de nouveaux venus, effervescents étrangers ou autres boissons. C’est dans ce contexte que VinoVision Paris a souhaité leur offrir une vitrine supplémentaire afin de poursuivre leur conquête internationale tout en affirmant toujours leur place sur les tables françaises. Face à l’évolution des modes d’achat, à l’importance de la recommandation, les acteurs du monde de la vigne se doivent de diversifier leurs circuits de distribution et de professionnaliser leurs pratiques.

Dans le cadre du salon, le Champagne et autres vins effervescents AOP auront notamment l’occasion de se différentier dans la zone de libre dégustation « Tasting Avenue » et via des animations dédiées. Durant trois jours Refreshingly Different, tous les vignerons, producteurs et négociants seront réunis et plongés au cœur de la richesse septentrionale et sauront faire briller les particularités de leurs références.

 

Masterclass et conférences durant le salon, du 12 au 14 février 2018
(programme complet à venir en janvier 2018)

  • Les Champagnes insolites par Geoffrey Orban | Ambassadeur France du Champagne 2006
  • Une palette de Champagnes rosés par Geoffrey Orban | Ambassadeur France du Champagne 2006
  • Les enjeux des vins effervescents en France par Kantar Worldpanel

 

Les 6 visuels « Les enjeux des vins effervescents, Champagne et autres AOP, en France pendant les fêtes de fin d’année », à télécharger aux formats suivants :

PDF (haute def)

http://bit.ly/vinokwp1

PNG (haute def)

http://bit.ly/vinokwp3